Sélectionner une page

Centre de la Marionnette de Saint-Nicolas

Qui sommes-nous ?

Dans  un lieu de rencontre, d’échanges et d’information, le centre de la marionnette de Saint Nicolas est un centre de formation par compagnonnage structuré en ASBL et qui a pour objectifs

 

  • de promouvoir l’art de la marionnette en général et de la marionnette liégeoise en particulier
  • d’acquérir, de préserver et de transmettre le savoir, le savoir-faire et le savoir-être en tout ce qui concerne la marionnette
  • plus généralement de préserver le patrimoine et le patrimoine de la marionnette liégeoise, tant matériel qu’immatériel, dans le dernier atelier de la fabrication de celle-ci dans son environnement historique.

Que faisons-nous ?

Nous concevons des marionnettes à la main !

La sculpture 

Les diverses parties d’une marionnette sont sculptées à partir de blocs de tilleul aux dimensions le plus souvent standardisées pour la tête, le corps et les membres, en fonction de la taille finale souhaitée pour la marionnette (60 cm, 80 cm, 120 cm, …).

Le tilleul est un bois indigène d’un jaune très pâle à reflets rougeâtres, léger, liant, très tendre et d’un grain extrêmement fin et serré.

Il est susceptible d’un beau poli, se teinte et s’imprègne facilement. Ce bois facile à sculpter permet un travail de grande qualité.

Le ferrage

Le ferrage permet d’assurer la mobilité des principales articulations (hanches, genoux, rotation latérale de la tête).

Les marionnettes liégeoises sont dites « à tringle » c’est-à-dire qu’elles sont manipulées en surplomb, au moyen d’une tringle métallique fixée avec un crochet sur le sommet de la tête de la marionnette.  Ce type de marionnettes est aussi retrouvé dans le nord de la France et en Sicile où elles sont mixtes, à tringle et à fils.

 

La colorisation

Les marionnettes sont peintes le plus souvent avec des couleurs éclatantes et/ou nuancées permettant littéralement de leur donner vie.

La colorisation fait appel soit aux peintures acryliques à l’eau dont le séchage est très rapide, soit aux peintures à l’huile, plus lentes à sécher que les techniques aqueuses et plus délicates à apposer.

La peinture acrylique est apposée à l’aide de pinceaux traditionnels ou de marqueurs de peinture à l’eau, de type POSCA.

 

 

L’habillage

Grâce à un minutieux travail de couture, les marionnettes seront ensuite habillées en fonction de leur symbolique et de leur représentation (sarrau en grosse toile, foulard à pois, velours somptueux, galons dorés, uniforme, …).

Restauration

L’atelier se charge aussi de restaurer des marionnettes abîmées (parfois centenaires !) en sculptant ou complétant un membre manquant ou cassé, en ravivant les couleurs ou remplaçant des tissus vétustes aux couleurs devenues ternes.

Envie de fabriquer votre propre marionnette ?

Rejoignez nous !

Si vous avez envie de créer votre propre marionnette, pour votre collection personnelle ou encore pour offrir à un tiers, alors vous êtes à la bonne adresse !

 

Pas besoin d’être un expert en sculpture, peinture ou encore couture, nous vous aiderons dans toutes les étapes de la création dans une ambiance de franche convivialité et de partage.

 

Nous pouvons aussi réaliser pour vous des marionnettes personnalisées en respectant au mieux vos demandes spécifiques (folklore, caricature, …). Jetez un coup d’oeil sur les réalisations de l’atelier pour visualiser les divers styles abordés.

 

Faites-vous plaisir et n’hésitez pas à nous contacter.

 

Notre règlement d’ordre intérieur, nos statuts, nos valeurs, …